top of page
Rechercher

Fable IN ORBEM : Le diamant, la taille et le crapaud



Il était depuis un temps long un diamant minier :

- onéreux fort de sa rareté,

- fabricant de rêve : « le diamant est éternel »,

- le seul à la hauteur de l’immensité d’un amour,

- créé par les forces de la nature.


Il était depuis un temps court un diamant synthétique :

- une copie faite par l’homme,

- fort de ses caractéristiques chimiques

-promettant des économies,

-séduisant les consciences soucieuses de préserver la terre,


Ils étaient deux lobbys du diamant (minier versus synthétique) qui se toisent et dont les jolis masques tombent progressivement. (documentaire sur Netflix «Nothing lasts forever»



Le diamant tout stressé prend le chemin du strass. Les prix baissent, le marché s’agite et l’amoureux des diamants se perd.



La morale de cette histoire :

Mieux vaut recycler une taille ancienne ou un diamant avec un bon vieux crapaud (inclusion visible à l’œil nu) pour être sûr de rêver à un prix abordable en ayant entre les mains un diamant naturel.

Dépêchons-nous car les usines de diamants synthétiques qui sortent en ce moment leur palette de couleurs vont sûrement se mettre à tailler à l’ancienne et créer des crapauds.

A bon copieur Salut……







Commenti


bottom of page